Je ne sais pas comment ça se passe pour vous mais j’ai débuté la course dans une certaine solitude amicale. Par la, je veux dire qu’aucune de mes amies n’avait envie de venir courir avec moi.  Pour aller au ciné, sortir jusqu’à l’aube, etc, aucun souci, mais plus personne lorsqu’il s’agissait d’un petit run. Attention, je ne juge pas, je me questionne juste. Pourtant mes copines ne sont pas des feignantes, mais on a pas forcément les mêmes envies. 

Je me suis donc résolue à chausser mes runnings toute seule avec mon Iphone comme compagnon de course (Siri me répond toujours et est à chaque fois très poli). Quand on est motivée, rien ne peut nous arrêter! froid2

Les avantages du running
Pourtant il y a plein d’avantages à courir. Tout d’abord ça tonifie le corps, ça aide aussi à se fixer des défis et à renforcer sa motivation. On acquiert un mental d’acier, parce que non, ça n’est pas facile tous les jours. On ne peut pas être au top tout le temps, c’est normal. C’est bon pour le corps, le coeur, le moral, la détermination…Plus fortes, toniques et sures de nous, le running fait de nous des super women 😉 Ou du moins des femmes bien dans leurs baskets!

copines3Bref, pour le moment, à part une tendinite (pas marrant du tout, 9 semaines d’arrêt!), quelques courbatures et les levers aux aurores pour les courses le dimanche matin,  je n’ai pas trouvé de points négatifs à ma pratique de la course à pieds.

Alors pourquoi ça ne les tente pas?
Depuis quelques années, le running féminin se développe. Regardez le nombre de courses réservées aux filles qui se multiplient La Marseillaise des femmes, Le 10km pour Elles,  La ParisienneOdyssea (la course est mixte mais je voulais quand même la mentionner ici) … et plein d’autres. Nous sommes de plus en plus nombreuses à courir, et c’est très bien! Toutes les marques d’équipement et de textiles sportifs regorgent d’idées pour nous faire craquer sur les derniers tops ou leggings à assortir avec de petits accessoires. Le sport devient une affaire de mode! Et ça fonctionne, c’est drôle comme on acquiert toutes une petite dose de motivation supplémentaire après une séance de shopping.
Screen Shot 2016-04-15 at 22.22.10
Alors, j’ai décidé de m’inscrire à des évènements, sans mes copines, et j’ai rencontré des gens super sympas. Des filles que je n’aurais pas forcément rencontrées dans la vie mais avec qui nous partageons une même passion. Qui me comprennent quand je leur explique que j’hésite entre plusieurs modèles de chaussures, de soutien gorge ou de short pour aller courir.

Mais je n’en veut pas à mes « autres » copines. Je sais que tant qu’elles n’ont pas eu leur « déclic » (je sais que vous comprenez, vous qui courez) je ne peux pas les forcer. Car courir demande de la motivation et de la persévérance et si on ne l’a pas choisi soi même…c’est un défi impossible à relever. copines2

Et vous, avez vous réussi à motiver vos amies? Avez vous des courses prévues ensemble? Je participerai dimanche 6 novembre à l’Ekiden de Paris avec ma Team de six copines 😉

Publicités