J’adore courir en musique: ça me motive, ça m’aide à aller plus vite et à courir plus longtemps. Le rythme me porte kilomètre après kilomètre et j’adore prendre le temps de me concocter des playlists motivantes et entrainantes. Après tout, il parait que la musique est un booster de performances naturel alors pourquoi s’en priver 😉 

Pour ceux qui courent en musique il y a deux écoles: ceux qui courent avec des écouteurs avec fils et ceux qui préfèrent la liberté de ne pas avoir de fil. 

J’ai testé les écouteurs sans fil ONEar 500 de Kalenji

Quand on investit dans une paire d’écouteurs sans fil, bien souvent on se concentre sur 3 critères : le son, le confort et la facilité d’utilisation. J’ai donc axé mon compte rendu sur ces trois aspects.

Konear500

Le son 

Le son est bon. Clair et sans coupure (le bluetooth est de qualité +++) Les ONEar 500 permettent de se mettre dans sa bulle tout en percevant les bruits extérieurs un critère à respecter à tout prix pour courir en toute sécurité! Avec leurs 4h d’autonomie,les écouteurs permettent de faire pas mal de kilomètres et de programmer plusieurs playlists.

oneark
©Kalenji

Le confort 

Avec mes petites oreilles, j’avais une appréhension concernant le maintient de l’écouteur dans chaque oreille. Kalenji a pensé à tout en proposant trois tailles d’embouts différents  afin que chacun trouve son bonheur. Pour assurer un réglage plus précis et confortable, le fil qui relie les deux écouteurs passe au dessus des oreilles et est ajustable.  

ooneark
©Kalenji

Les embouts en silicone sont souples et doux pour les oreilles, les ailettes se fixent afin de maintenir l’appareil dans l’oreille et ne pas gêner les mouvements. 

Pour courir confortablement, les écouteurs ne doivent pas peser sur notre foulée. Avec leur poids plume : 17g grammes répartis sur les deux oreilles, les ONEar 500 arrivent à se faire oublier. 

 

La facilité d’utilisation et d’entretien 

Après avoir un peu lutté pour bien les positionner et trouver le bon embout la première fois (il y a un mode d’emploi dans la boite mais j’ai deux mains gauches 😉 !) Il est super facile de les connecter en bluetooth à son téléphone. Hyper simples d’utilisation, les boutons de commande du téléphone : réglage du volume, pause de la musique, répondre à un appel…. sont placés directement sur l’écouteur. Ainsi, plus besoin de chercher le câble pendant vos runs. Tout se trouve déjà sur vos oreilles 🙂  

onnneark
©Kalenji

Ces écouteurs font partie de la catégorie “sport” ce qui signifie qu’on peut transpirer ou courir sous la pluie sans avoir peur de les abimer! Les embouts en silicones peuvent être passés sous l’eau si vous estimez qu’il ont besoin d’un coup de frais, tandis qu’il suffit de passer un petit coup de chiffon pour nettoyer la partie fixe des écouteurs. 

En résumé 

J’ai testé les écouteurs sur plusieurs courses et entrainements et je les ai vite adoptés! Leur poids plume fait qu’on peut courir longtemps avec sans ressentir de gène. J’avoue que je les porte même lors de mes trajets quotidiens en métro ou à pieds, en vélo, en TGV… 🙂  Même leur prix est tout doux! voyez plutôt !

Maintenant, il ne me reste plus qu’à investir dans un petit lecteur de musique bluetooth poids plume car mon téléphone me parait désormais bien lourd lors de mes sorties running 🙂