La naissance du projet

En mai 2019 avec les jours feriés, on a décidé de se lancer un défi sportif. On ne voulait pas aller trop loin, et pas prendre la voiture. On a donc trouvé une rando vélo qui part de chez nous: la LF1 ou Noordzeeroute qui part de La Haye pour rejoindre Boulogne-sur-mer. Aujourd’hui elle a été absorbée par Véloroute de la mer du nord : eurovélo 12 qui vous emmène jusqu’en Norvège si vous êtes motivés!

Le morceau que nous avons choisi part d’Amsterdam jusque Lille, à peu près 361 km en 28h45 sur 4 jours. Nous avons donc pris un bus avec nos vélos au départ de Lille Europe et en quelques heures nous étions à Amsterdam.

 

Le déroulement du défi

Le premier jour 45,8 km. 4H :

Nous avons passé la matinée dans le bus. Une fois arrivés à la gare centrale d’Amsterdam. Un petit tour en ville, on a mangé, bu une bière près des canaux et c’était  parti.

Nous avons roulé pour rejoindre la côte à Zandvooort. Là-bas nous avons traversé les dunes, ça monte et ça descend mais c’est magnifique. Dans cette zone la nature est totalement protégée nous avons même vu des daims, tout ça depuis une piste cyclable aménagée et très agréable.

Plus loin, nous avons trouvé un endroit tranquille pour manger et bivouaquer car le bivouac est interdit dans les espaces protégés.

Le deuxième jour, 103 km 9h

Nous avons rejoint la LF1 à La Haye. Là-bas nous avons fait un détour par la Cour Pénale Intenationale.

Ensuite nous avons passé Hoek van Holland et rejoint Maassluis. Nous avons longé des serres de plantes et rejoint Brielle. Nous avons continué un peu et trouvé un petit restaurant sur la place du village.

Le troisième jour, 118,5 km 9h10

Mal aux fesses et mal aux cuisses, on y pense pas et on remonte en selle, une fois échauffés,  la douleur passe…

Nous passons un second pont pour rejoindre Goedereede, un troisième pour rejoindre Baken et un autre pour rejoindre Middelburg. C’est un passage super joli. On longe la côte de tout près, on voit les moulins, les éoliennes, les petits villages côtiers.

Pour rejoindre Breskens il faut prendre un ferry et passer de l’autre coté. Il coûte environ 5 euros par personne. Ca fait du bien de se reposer un peu.

De Bresken on a quitté la LF1 à Retranchement. On a coupé pour rejoindre Lille en passant par Bruges.

Le dernier jour, le pire 93,7 km 6h35

Petit brunch à Bruges avant de rejoindre Lille. C’est une très jolie ville.

Ensuite il s’est mis à pleuvoir. On a fait toute une partie de la Belgique sous la pluie. C’était vraiment désagréable. En plus les pistes cycables belges et françaises n’ont rien à voir avec les pistes cyclables des pays bas.

 

La préparation physique

Pour nous préparer nous avons essayé de multiplier les sorties vélos. A peu près 2 mois avant le départ, nous ne prenions presque plus la voiture et faisions quasi tous nos déplacements à vélos. Le week end quelques sorties un peu plus longues à vélo.

Malgré cela j’ai quand même eu mal aux fesses et aux cuisses. Je pense qu’on ne peut pas y couper quand on roule toute la journée.

L’équipement pour 4 jours.

Sur chaque vélo j’ai mis une sacoche double 2x20L, une selle confort décathlon et on avait acheté des cyclistes adaptés rembourrés.

Dans les sacoches j’ai mis tente, duvet, matelas, 2 gourdes chacun. Pour les tenues : une tenue si il fait chaud, une tenue si il fait froid, une tenue pour dormir, des sous vêtements, de bonnes chaussettes et de quoi tout laver comme ça on peut alterner. On n’oublie pas aussi le kway que j’étais contente d’avoir le dernier jour même si j’ai quand même été mouillée.

Pour la nourriture, le parcours n’est pas isolé, ce qui permet de manger dans des restaurants, auberges ou de trouver des supérettes. Nous avions donc pris le minimum : Réchaud, cafetière italienne ; semoule, ratatouille en conserve, thon à la tomate, barres énergétiques et café.

 

C’était vraiment une belle expérience. J’ai hâte de repartir !

Prochain défi pour moi : la Loire à vélo et vous ??