En tant que femme, runneuse et parisienne, il y une course à laquelle je me devais absolument de participer: La Parisienne!!!


Cette année, le soleil de la Californie a été avec nous! Et ça tombe bien, la course a été remportée par l’athlète californienne Sarah Crouch en 22’09.

123
Quelques chiffres maintenant pour vous montrer l’ampleur de l’évènement. Créée en 1997, la course de La Parisienne a de plus en plus de succès chaque année. Il y avait 39 354 inscrites à l’édition 2014! Ce chiffre est énorme! Les runneuses, dont l’âge moyen est de 37 ans, bouclent le parcours en 40 minutes en moyenne. Les running sisters, que nous étions ont mis 40’07 et 40’09 minutes. Pile dans la moyenne !
34Je voulais participer à cette course mythique depuis plusieurs années, mais, à chaque fois, je me réveillais en juillet pour m’apercevoir qu’il n’y avait plus de places. Cette année, le 1er février, on était inscrites: Yes, we can run!
Dimanche matin, après un voyage en métro digne d’un jour de grève, on arrive sur le village, déjà bien vivant. Un petit échauffement est proposé sur le podium central, l’ambiance est très girly et tout le monde a le sourire. Mais il est déjà temps de rejoindre le pont d’Iéna.
Dossards fixés, chaussures bien serrées, nous nous rendons toutes guillerettes vers la ligne de départ. Au passage, une petite photo sous la tour Eiffel devant des touristes ébahis par cette marée humaine de runneuses.

Tout le monde vous le dira, l’attente avant le départ est longue, très longue. Les premières sont parties à 9h45. Nous avons fait partie de la 10e vague. Départ à 10h45!! Cependant, le flux est très bien géré, tout se passe de manière fluide, sans incident.
Après avoir dansé au son des Beach Boys, Californie oblige, on annonce le départ de ma vague…..C’est parti!

Je me laisse emporter par la musique de Star wars de la ligne de départ. Et c’est le début d’un parcours semé d’embuches. Coureuses, marcheuses, trottoirs, j’ai l’impression de zigzaguer et d’être plus concentrée sur la stratégie à adopter pour doubler les participantes que sur ma foulée. Mais surtout, entre sisters, on essaie de rester groupées. Bref, cette course n’est pas de tout repos!
 Le parcours est très sympa et les différentes animations sur le bord de la route nous reboostent. Malgré deux passages dans des tunnels dont je ne raffole pas, le parcours est très agréable. On réussit même à papoter un peu entre nous. C’est plutôt cool, l’ambiance est détendue. Je ne vois pas toujours le kilométrage, car il y a aussi beaucoup de monde qui nous encourage. Alors quand je passe du kilomètre 3 au kilomètre 5, c’est une excellente surprise!! Mis à part quelques petits passages à l’ombre, le soleil nous a accompagnées pendant toute la course et nous sommes bien contentes d’ouvrir nos petites bouteilles d’eau à l’arrivée.
Une jolie médaille a paillettes, une rose et un cabas récompensent nos efforts.

45
Bilan de cette course, beaucoup de monde, une ambiance au top et un parcours sympathique. J’ai donc fait ma première parisienne!
Et vous, qu’avez vous pensé de la course?

Publicités