Pour clôturer mon année de compétitions sportives, je me suis lancé un défi: Participer à un Trail.  Le trail de Senlis (60) se compose de trois courses: une marche nordique de 14km, un trail de 14km et un trail de 29km. J’ai fait le trail de 14km.


Tout d’abord un petit rappel: Qu’est ce qu’un trail?
Un Trail est une compétition de course à pieds qui se déroule dans un environnent naturel sur des chemins variés (forestiers, montagnards, des sentiers, etc ) avec le moins possible de routes goudronnées. La plupart du temps, l’épreuve se déroule en autosuffisance (pas de ravitaillements). A Senlis, nous avons courru dans la forêt, en autosuffisance.

Un peu en retard dans mon inscription, j’ai réussi à trouver à trouver un dossard à la dernière minute grâce au site communautaire runhappy.fr. Ouf! Je suis prête à relever le défi!

Screen Shot 2016-04-27 at 23.14.45

La veille, au retrait des dossards, la pression commence à monter. Je n’ai jamais fait plus de 10km en compétition officielle et les autres concurrents ont l’air d’avoir l’habitude de ce genre d’épreuve, j’espère que j’atteindrai la ligne d’arrivée sans souci. Dans la forêt, on peut se tordre la cheville sur une racine, un trou, un caillou ou se faire assommer par des branches, etc les obstacles sont multiples! Mais les séances de fractionnés avec mon club me redonnent confiance! les côtes ne me font pas peur!

Le jour J, en voyant le givre sur l’herbe du jardin et les carreaux des voitures, je me dis qu’on ne va pas mourir de chaud….Puis, petit stress au moment de trouver une place pour garer la voiture mais j’arrive quand même à conserver une vingtaine de minutes pour m’échauffer, hyper important au vu des températures extérieures négatives.

Screen Shot 2016-04-27 at 23.15.36

Un départ sur les chapeaux de roue!
Le départ arrive plus vite que prévu, ce qui fait que je déclenche ma montre (qui ne compte pas les kilomètres) mais j’oublie de déclencher mon Nike plus (qui me donne la distance parcourue)…tant pis, ça me fera faire des maths pendant le parcours….8 minutes après le départ, je dois avoir parcouru un peu moins de 2km….
Après un départ un peu rapide, je trouve un petit rythme, stoppé net par la branche que m’envoie le coureur de devant dans la figure….pas de repos sur un trail! Puis, les montées commencent. Je ne pensais pas qu’il y en aurait autant! Rapidement je n’ai plus froid du tout! J’enlève même le bonnet offert par Xtrem challenges au bout du 5e kilomètre (à peu près)! J’ai oublié mes gants à la maison mais pas de souci, je suis bien assez couverte.
Screen Shot 2016-04-27 at 23.16.45
Le parcours se compose d’un enchainement de six ou sept côtes, qui m’empêchent de trouver mon rythme, la dernière est tout particulièrement ardue…mais je continue de courir et double de nombreuses personnes dans la montée.
D’après mes calculs et le graphique des dénivelés de la course étudiés la veille, cette côte se situe à peu près au 9e kilomètre, c’est donc la dernière, je vais enfin pouvoir me reposer un peu…grave erreur, on ne se repose jamais sur un trail. Puis, lorsque j’ai l’impression que c’est fini, on nous rajoute une boucle. J’aurais du vérifier où se trouvait l’arrivée avant de partir.
Enfin, j’aperçois la ligne d‘arrivée au loin. Et là, alors que j’avais l’impression de ne plus avoir aucune énergie, mes jambes se mettent à accélérer et mes bras me tirent vers l’avant, je double quatre personnes dont une juste avant la ligne. Je m’étonne moi même! Comme quoi en course à pieds, le mental est aussi important que le physique.

Résultat : 14km en 1h23, pour un premier trail c’est pas trop mal (mais j’aurais pu mieux faire si j’ai eu l’énergie de sprinter comme ça à la fin. Par ici, une petite vidéo pour visualiser cette expérience 

Publicités