Il y a quinze jours, je suis partie à la découverte du Swimcross.  Intriguée par ce nouveau sport en 3D (hors, sur et dans l’eau). J’avais envie de relever ce défi mi-terrestre, mi-aquatique et me lancer dans cette nouveauté sportive. 

A quelques kilomètres du Mans j’ai découvert le magnifique site de Sittelia avec une équipe de bloggers chevronnés et des concurrents sur-entrainés. A notre arrivée, des installations bien costaudes nous attendaient. Au programme de notre après-midi 3 boucles de 21 obstacles terrestres et aquatiques sur une distance de 5km. 

ca63b960-27bb-49dd-b8d2-1959e71fd570Les concurrents arrivent, tous plus motivés les uns que les autres. Notre team est équipée de jolis maillots Speedo et lunettes assorties. L’ « uniforme » (plutôt cool comme uniforme!) nous aidera sur le parcours pour nous reconnaitre et nous encourager. Après un petit briefing par Samuel, le directeur du centre, le départ est lancé. J’ai pris le départ avec Elodie du blog Runcocotte. En cas de craquage de l’une, l’autre prendra le relai! Il faut s’entraider dans ce genre d’épreuves! 

 

Le premier tour est assez rude. On découvre le parcours et tous les obstacles.  Ces derniers sont variés: on se hisse sur des ballots de paille, on passe sur et sous des barrières, on rampe, on porte des sacs de sable et des bidons d’eau (tellement loooooooourds!!), on se hisse en haut d’une corde, on passe sous des obstacles en apnée, on escalade des toboggans, on lance des javelots…et entre tout ça on court. Bref, on peut dire qu’il n’y a pas de routine dans ce parcours, il faut être vigilant à chaque instant!

 

C’est assez amusant, mais je sens quand même que je pousse mes limites. Mais surtout, je réalise que la respiration n’est absolument pas la même lorsqu’on court et qu’on nage. Passer d’une respiration de type footing à une plongée en apnée est un exercice assez surprenant. 

IMG_7058Le second tour passe plus facilement, on sait à quoi s’attendre et comment s’y préparer mais vient le troisième tour…celui là se termine avec la tête. Le corps fatigue et il faut puiser dans ses ressources pour aller jusqu’au bout. Quand se hisser sur les bras devient un tel effort, quand on tombe et qu’on se relève pour continuer….on met sa motivation à l’épreuve. Car finalement j’en étais capable 😉 (et je n’ai même pas eu de courbatures…juste pas mal de bleus et d’égratignures 😉 

IMG_7114
Le Swimcross est une discipline complète qui renforce le corps et l’esprit. On y dépasse ses limites et se découvre des ressources insoupçonnées (j’ai grimpé tout en haut et franchi la corde alors que je n’aurais jamais pensé réussir cet exercice). Elle est parfaite pour varier ses entrainements et muscler aussi bien le haut que le bas du corps. Cependant, je la conseillerai plutôt à un public déjà sportif car elle fait appel à la fois à l’endurance, à la force et à la volonté. Participer à une épreuve de Swimcross n’est pas de tout repos. Mais c’est une expérience extra et c’est certain, je recommencerai! 

Pour connaitre les prochaines dates c’est par ici http://swimcross.fr

 

 

 

Emoticones Poisson Un grand merci à Nathalie & Samuel pour cette superbe organisation et à Speedo pour les jolis maillots et les lunettes qui font nager plus vite Emoticones Poisson

Publicités