Ce weekend, je me suis offert une petite escapade sous le soleil pour courir pour la bonne cause avec mes copines à Marseille. Au programme: bain de soleil, séance d’abdos (aka fous rires) et papotage intensif…Bref un weekend au top!

J’avais adoré participer à l’édition précédente et cette année ne m’a pas déçue.

Pour la 7e édition de l’éventent nous étions 6 427 inscrites. Quel bonheur de voir défiler cette vague rose de femmes sportives & engagées. Avec Amnesty International, La Marseillaise des Femmes s’engage pour les libertés et droits des femmes. Coureuses et marcheuses se sont élancées avec un seul but, rejoindre le parc Borély et montrer leur engagement dans les rues de la cité phocéenne.

Photos : K. Wallet

Le village, installé dans le parc Borély, face au château regorgeait d’activités: cours de Yoga, Zumba, mur d’escalade de l’UCPA, photocall…il y en avait pour tous les goûts!

Photos: K. Wallet

Dimanche matin, à 8 h le soleil brillait déjà. Chaussée de mes Jolies N-4100-2 de chez  Diadora, et full lookée avec les vêtements stylés de la marque italienne (leggings, T-shirt), un peu endormie, j’ai filé vers le village retrouver mes copines.

Photos: K. Wallet

Un départ de star

Le départ pacifique a été donné par un joli lâché de colombes par deux comédiennes de Plus Belle La Vie, Léa François et Diane Robert. Une belle alternative pacifiste au coup de pistolet habituel. Mais surtout une belle image avec Bowie en bande sonore.

Photos : 1. Twitter Lea François, 2. K. Wallet

Seul petit hic: comme c’est assez silencieux, certaines ont été surprises de voir que le départ était donné. J’étais encore dans Life on Mars quand j’ai vu que certaines avançaient déjà!

Des supporters du tonnerre

Les trois premiers kilomètres j’ai eu l’impression de courir sur des petits coussins. Mes baskets volaient et les kilomètres filaient. Hyper confortables les Diadora! 😉 Puis, j’ai commencé à avoir vraiment chaud. Eh bien oui, quand on s’entraine la plupart du temps sous la pluie et qu’on a un temps d’octobre en mai, le moindre rayon de soleil vous procure un véritable choc thermique. J’avoue que je ne sais plus trop comment s’est passée la fin de la course. J’ai loupé le ravitaillement, puis l’ai vu, je suis revenue sur mes pas et ai renversé la quasi totalité de mon verre sur mon t-shirt mais cette gorgée et demie d’eau m’a fait du bien 🙂 Tout au long de la course, j’entendais les encouragements des supporters venus nombreux nous soutenir et nous encourager ce dimanche matin. C’était vraiment très motivant!

Photos: K. Wallet

Après avoir longé les plages du Prado, le parcours nous ramenait au parc Borely. Dans la dernière ligne droite, j’ai rassemblé mes forces pour allonger mes foulées et  dépasser 4 coureuses. Un finish de folie!

A l’arrivée, direction les bouteilles d’eau! Quel bonheur! Et l’après midi, pas de repos, crapautage dans les rues de la ville, jusqu’à la Basilique Notre-Dame de La Garde. Une journée riche en évènements!

LMDF16

Photos: K. Wallet

Encore une fois, cette édition de La Marseillaise Des Femmes a été une belle expérience sportive. Je n’ai pas fait un chrono de folie (28min04) mais peu importe, l’ambiance était géniale, je me suis bien amusée et ai apprécié chaque moment de ce weekend.

L’an prochain, Marseille sera capitale Européenne du sport…On s’y retrouve ? 😉

Publicités